Présentation du livre La Haute-Saintonge

couverture du livre Haute Saintonge

Un livre qui pèse près de 3 kilos...

Paru en 2007 et présenté à Jonzac le 30 novembre 2007 dans la grande salle des Carmes, devant plus de 300 personnes, dont la plupart des maires de la communauté de communes dite justement de Haute-Saintonge, ce livre représente évidemment pour moi un retour à mon enfance. C'est d'ailleurs comme cela que Claude Belot commença son discours d'accueil, rappelant qu'il avait été l'élève de ma mère au collège et que son chef scout avait été mon père. Je ne pouvais qu'introduire ma présentation par quelques souvenirs. Et cela plut...

 

Permettez-moi de vous raconter l'histoire d'un petit garçon. Il habite Jonzac, il va à l'école à Jonzac, il a des cousins un peu partout en Haute-Saintonge, à Archiac, à Montendre, à Saint-Fort-sur-Gironde, il adore aller à la piscine de Réaux, fier de montrer qu'il sait sauter du plongeoir moyen (j'ai bien dit sauter car plonger lui fait peur, et j'ai bien dit plongeoir moyen car celui de cinq mètres lui paraît impossible à envisager), il est amoureux de sa cousine de Montendre qui a cinq ans de plus que lui, parce qu'elle lui a appris à faire du vélo, assez souvent il accompagne ses parents à La Genétouze dans une grande ferme, eux vont écouter les leçons du philosophe Lanza del Vasto, lui apprend à traire les chèvres (ce qui est plus difficile que de traire une vache !) et de temps en temps, il va au domaine de Saint-Julien, près de Saint-Genis-de-Saintonge, chez les Lestrange, parce que c'est là que se situe l'origine de sa famille, et chaque fois il a très peur du loup empaillé qui se trouve dans l'escalier, le dernier loup tué en Charente-Maritime...

Fiche du livre dans le site Croît vif:

Né d'une collaboration entre trente auteurs sous la direction de François Julien-Labruyère et de Jean-Louis Neveu. Il aura fallu pas moins de sept années pour aboutir et rassembler les éléments ayant façonné ces huit cantons du sud de la Charente-Maritime qui, de Jonzac à Pons, de Montguyon à Mirambeau, en passant par Montlieu, Montendre, Saint-Genis-de-Saintonge et Archiac... forment depuis toujours un pays allant des « trois monts » forestiers de la Double saintongeaise aux coteaux du vignoble du cognac. C'est ce qu'en couverture du livre illustre l'allégorie de la Haute-Saintonge composée par Christiane Massonnet. De la conscience implicite d'être issu d'une longue histoire commune, d'une volonté de vivre ensemble manifestée par les habitants et les « nouveaux arrivants », il a fallu rassembler, analyser et distinguer les facteurs essentiels et fondateurs exprimant ce qui, dans son histoire, ses activités et ses mentalités, caractérise la Haute-Saintonge.
Les auteurs, spécialistes reconnus dans leur discipline, sont tous habitants ou originaires de la Haute-Saintonge. Chacun dans sa spécialité dresse une carte sensible des Hauts-Saintongeais et de leur pays, de leur histoire. En 824 pages ils racontent l'histoire, la géographie, l'économie, les traditions, la littérature des 65 500 habitants de ces 8 cantons répartis sur 133 communes ; à travers l'étude du patrimoine naturel (géologie et paysages, faune et flore), de l'histoire (de la préhistoire à nos jours, le plus long des chapitres avec près de 300 pages), de l'architecture, de l'économie (ruralité, reconversion et tourisme), des hommes (vie quotidienne et traditions, langue, immigration d'hier et d'aujourd'hui) et du patrimoine littéraire, cet ensemble encyclopédique a pour objectif d'embrasser la Haute-Saintonge sous tous ses aspects, à la fois terre de traditions et terre d'ouverture.
Une carte d'identité de chaque canton de la Haute-Saintonge sous forme de petite monographie vient compléter cet ouvrage très documenté, riche en illustrations (26 photos couleur, 378 photos N et B, 23 cartes) mais aussi en humanité généreuse.

http://www.croitvif.com/catalogue/collection-generale/79-la-haute-saintonge.html